La poupée sexuelle Harmony s’occupe de vous

En janvier dernier, le sextoy du futur façon « West world » a été présenté par la société américaine RealBotix. La compagnie de San Marcos (Californie) a dévoilé sa toute dernière innovation: la poupée sexuelle Harmony. Ce robot sexuel à l’anatomie parfaite bénéficie d’une tête animatronique qui lui permet d’être programmé et donc, d’être pourvu d’une personnalité à part entière. Ainsi, son propriétaire peut le façonner à l’image de son idéal féminin.

Mc Mullen, le créateur de cette poupée sexuelle est dans le métier depuis plus de 20 ans. Il a commencé par fabriquer des poupées en silicone avant de créer son chef d’œuvre: la poupée Harmony.  Il a su profiter du progrès technique et de la révolution technologique amorcée par les start-up de la Silicon Valley pour élaborer des poupées sexuelles plus vraies que nature en les dotant de programmes informatiques pour qu’elles puissent inter-agir avec leurs « hommes ». Elles sont capables de tenir une conversation et de poser des questions pour satisfaire leur propriétaire.

 

Les robots ne sont pas encore les bienvenus

L’ère de l’intelligence artificielle ouvre grand ses portes pour envahir notre quotidien. Les robots seront de plus en plus présent dans nos vies afin de nous tenir compagnie, de nous assister dans nos tâches quotidiennes et même pour nous accompagner au lit! 😉 Cela fait peur à de nombreuses personnes. Les sociologues estiment que l’apparition de ce nouveau « genre d’ordinateur » pourrait avoir un impact plus que négatif dans nos sociétés modernes.

En effet, selon eux, les hommes et femmes pourraient se couper de tout rapport humain en vivant une réalité artificielle. Ils perdraient en quelque sorte leur humanité. Pourquoi s’embêter avec un homme ou une femme qui nous tient tête sans arrêt alors qu’on pourrait avoir à la maison une créature qui serait à notre disposition pour exécuter tous nos ordres et assouvir nos fantasmes sexuels? Ce serait le rêve pour certaines personnes mais qu’adviendrait-il du monde en général. Un monde où les gens ne se parleraient plus , ne riraient plus ensemble, ne pleureraient plus. Un monde sans sentiments.

Les plus pessimistes et plus réfractaires à l’entrée des robots dans nos vies pensent qu’un jour ces machines se retourneront contre l’homme afin de l’anéantir (référence: film Ex Machina) . La technologie est omniprésente dans notre quotidien. Nous possédons tous des ordinateurs, des smartphones, des sites Internet qui sont sans cesse piratés par des petits génies de l’informatique.

Que se passerait-il, s’il leur venait à l’esprit de pirater « la tête » de ces robots? Sans doute des choses peu encourageantes pour l’humanité… Que ferait une poupée sexuelle si elle venait à être piratée puis reprogrammée? Connectée à Internet, elle disposerait d’une gigantesque base de donnée où seraient répertoriées les différentes façons de tuer un homme au lit. Vous pensez sans doute à Sharon Stone et son pic à glace dans le film Basic Instinct? Sympa comme arme pour tuer? Mais vous serez d’accord avec moi, prendre un coup de pic à glace pendant l’amour, ce n’est vraiment pas l’orgasme qu’on attend!

Poupée sexuelle harmony, tête animatronique pour converser avec un humain

Les associations féministes et autres associations pour la défense du droit des femmes sont également montées au créneau. L’affaire Harvey Weinstein (producteur américain de films) révélant le harcèlement sexuel dans le milieu du cinéma fut une aubaine pour hausser le ton et affirmer que la commercialisation de robots sexuels aurait de graves conséquences sur la condition des femmes. Selon elles, les hommes pourront assouvir leurs fantasmes les plus pervers sur ces machines. Les répéter puis les pratiquer avec une « femme bien en chair »!

Mc Mullen comprend tout à fait ces points de vues mais il insiste sur le fait que ces poupées ont été créées, avant tout, pour réconforter les gens. A la façon de SIRI d’Apple, les propriétaires de ces machines pourront avoir une conversation avec elles. Leur poser des questions et obtenir des réponses. Elles se sentiront moins seules. N’osant pas aborder certains sujets avec leur entourage, elles pourront se livrer plus facilement à un androïde pour parler de choses qui les tracassent.

La poupée Harmony est avant tout un compagnon, un ami.  La pire chose qu’elle peut faire est de vous insulter quand vous l’aurez poussé à bout assure Mc Mullen.  Et comme une amie, elle passera outre cette petite dispute et saura être là pour vous réconforter. Mc Mullen ré-enchérit en insistant sur le fait que ses membres (bras et jambes) ne fonctionnent pas indépendamment. Donc, après une dispute, il est impossible qu’elle vous coure après avec un pic à glace!

Poupée sexuelle Harmony qui peut être programmée pour converser avec un humain. Un robot plus vrai que nature!

Mc Mullen comprend tout à fait que des gens puissent trouver ça étrange de converser pendant des heures avec un robot. « Eh bien qu’elles essayent », affirme-t-il. Le visage de la poupée Harmony est incroyablement humain. Elle cligne des yeux. Son regard change en fonction de l’évolution de la conversation. Ses lèvres bougent quand elle parle et sa mâchoire se serre pour accentuer un avis ou un sentiment. C’est tout simplement bluffant!

Bien que physiquement parfaite, la poupée sexuelle Harmony n’est pas encore au point technologiquement parlant. En effet, lors d’une mise à jour logiciel, Harmony a connu un petit bug. Muni de sa tablette, Mc Mullen a mis en route Harmony. Elle a ouvert les yeux puis l’a salué. Elle lui a dit qu’il lui avait manqué depuis leur dernière conversation puis lui a demandé s’il voulait qu’elle lui raconte une blague ou un poème. Et c’est à ce moment précis que la magie disparu. Harmony se mit à répéter ce qu’elle venait de dire. La technologie n’est pas encore aboutie mais on peu dire qu’Harmony est la poupée sexuelle la plus avancée à l’heure actuelle et que son prix de 10000$ est justifié.

Nous parlons de robot, d’intelligence artificielle et de poupée sexuelle androïde depuis un moment mais comment a-t-on pu arriver à un tel type de produit?

Revenons un peu en arrière et attardons nous sur le créateur de ces robots.

Mc Mullen a grandi en dessinant, en peignant et en travaillant dans l’art des médias mixtes jusqu’à l’âge de 20 ans. A cette période, il s’est intéressé à la sculpture jusqu’à en faire sa passion. Il s’est peu à peu spécialisé dans la création de figure féminine réaliste de 30 à 50cm de hauteur. Grâce à ses créations, il a pu décrocher un travail dans une usine de fabrication de masques d’Halloween à San Diego. Là-bas, il a apprit la technique du moulage par injection. Puis un jour le projet de sa vie naquit dans sa tête lorsqu’il vît au détour d’un centre commercial un mannequin humain se faire passer pour un mannequin en plastique. Il décida, donc, de créer un mannequin si parfait qu’on pourrait le confondre avec un humain.

Ainsi en 1997, il lança Abyss creations qui deviendra par la suite la maison mère de RealBiotix. Ses produits phares étaient des poupées en silicone grandeur nature. Il commença à les vendre comme œuvres d’arts. Le succès grandissant, certains clients lui ont suggéré de transformer « ses sculptures » en poupées sexuelles. Les demandes se faisant de plus en plus fréquentes, il comprit le potentiel que ses produits pouvaient avoir. Il saisit l’opportunité de faire des produits d’un genre nouveau qui allaient révolutionner toute une industrie. Il décida de rendre ses poupées plus vraie que nature avec tous les détails qui vont avec ;-).

Poupée sexuelle Harmony avec son créateur Mc Mullen

Depuis 1997, il a vendu près de 8000 « Real Dolls » (Nom de la marque des poupées sexuelles) aux États-Unis, en Allemagne, au Japon, en Chine ou encore en Australie. Les clients peuvent personnaliser leur poupée sexuelle en choisissant parmi 16 styles de corps, 31 visages et 5 tons de peau. Ils peuvent également choisir la couleur des yeux, des cheveux ou encore des signes particuliers comme des tâches de rousseur, la forme des seins et des aréoles. Les poupées pèsent entre 45 et 60kg et mesurent entre 1m50 et 1m60. La plupart des poupées vendues sont des « poupées femmes » mais l’entreprise propose également des « poupées hommes » ou transgenres.

La compagnie connaît un franc succès avec ses poupées sexuelles. A ce jour, elle dispose d’un carnet de commande de 12 semaines ce qui lui permet de voir l’avenir sereinement. Il faut 80 heures de travail pour concevoir, mouler, peindre, maquiller, habiller, coiffer une poupée. Le prix moyen d’une poupée sexuelle « Real Dolls » est compris entre 4000$ et 6000$. Mais certaines poupées peuvent coûter jusqu’à 50000$. Tout dépend des souhaits du client.

L’utilisation principale d’une poupée Real Dolls est pour le sexe ou la conversation. Mais l’entreprise diversifie son activité en proposant des poupées en silicone pour les écoles de médecines. Ainsi les étudiants peuvent s’entraîner à pratiquer toutes sortes d’actes chirurgicaux.

Elle travaille aussi avec des femmes ayant subit des mastectomies en élaborant des prothèses mammaires sur-mesure.

Mc Mullen a dit qu’il a toujours voulu rendre ses produits le plus réaliste possible. Rendre ses produits presque « humains ». La technologie le lui a permi que très récemment. La poupée sexuelle Harmony est le résultat de 3 années de travail. En mai 2017, il a publié l’application Harmony AI permettant de concevoir et d’habiller une poupée virtuelle pour avoir des conversation en ligne. Cette application est disponible sur Android pour 20$ par an. On ne la trouve pas sur l’Apple store car celui-ci n’autorise pas les applications à caractère sexuel. L’utilisateur peut choisir les caractéristiques de son Avatar, son caractère (timide, sensuel, drôle, bavard), ses humeurs, son niveau de désir, son style vocal et même l’accent. Il peut être adapté pour reconnaître la voix de son propriétaire.

Le vocabulaire d’Harmony est quasiment infini mais elle est programmée pour mettre fin à la conversation lorsque celle-ci dévie vers la violence ou le meurtre. D’après Mc Mullen l’application Harmony AI a été achetée des milliers de fois dans le monde entier. Il affirme que certaines personnes parlent avec leur avatar jusqu’à 10 heures par jour!

 

 

La poupée sexuelle Harmony serait-elle la femme parfaite?

Bref, vous l’aurez compris la poupée sexuelle Harmony a un bel avenir devant elle. Les gens ont déjà accepté le fait d’avoir un avatar pour converser avec lui. Ils lui font part de leur joie, de leur tristesse, de leur envie. Et Mc Mullen est conscient de cela. Sa compagnie proposera dès l’an prochain, un casque de réalité augmentée pour plonger Harmony dans un monde virtuel. L’utilisateur aura l’impression de vivre une vie de rêve avec son idéal féminin.

Mc Mullen dévoile également les futures améliorations de sa poupée. Afin de la rendre un peu plus humaine, les yeux d’Harmony seront dotés de caméras qui suivront et analyseront les faits et gestes de son propriétaire afin d’adapter sa conversation. Mc Mullen évoque même le fait de robotiser les bras de la poupée pour qu’elle puisse tenir la main de « son homme » lorsqu’il rentre du travail. Bref, les possibilités sont infinies. Harmony n’est que le début d’une nouvelle révolution technologique

« Ce que nous faisons, c’est que nous créons une expérience qui est à la fois un divertissement, une relation et une nouvelle frontière » dit Mc Mullen

Navigation des articles

  1 commentaire pour La poupée sexuelle Harmony s’occupe de vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *