Sexe masculin: 10 termes pour le désigner

sexe masculin, mot pour le désignerDans un précédent article vous avez découvert qu’il existait une multitude de façons de prendre du plaisir sexuellement. Aujourd’hui, nous allons traverser le temps et les époques pour nous rendre compte que le sexe masculin a toujours été le centre d’attention de ces messieurs mais également le prétexte à de nombreux ouvrages poétiques ou littéraires. Vous connaissez certainement un tas de mots argotiques pour désigner un pénis. Mais connaissez vous réellement les origines de ces subtils synonymes?

10 termes argotiques pour désigner le sexe masculin

Fait-il partie des grossiers qui se vantent de leur « bite », des puérils qui encensent leur « zizi », des banlieusards adeptes de la « teub », des orgueilleux fiers de leur « engin », des précis désignant leur « sexe »? Pour des synonymes du sexe masculin plus fleuris, feuilletons le Dictionnaire érotique moderne (1864) de l’écrivain belge Alfred Delvau:

 

1- La cheville d’Adam

Une cheville est une pièce de bois, de forme cylindrique, permettant de réunir entre elles deux planches ou deux madriers.

 

2- Le doigt du milieu

La comparaison entre le sexe masculin et un doigt dressé est évidente, songez au célèbre « doigt d’honneur ».

 

3- Le Chinois

Car les chinois étaient alors invariablement représentés avec un petit chapeau pointu, le visage baissé vers le sol…

 

4- Le braquemart

Un braquemart n’est pas forcément de grande taille, puisque le mot désignait au contraire une épée de « petite taille », à double tranchant.

 

5- La chiffe

Ce n’est pas bon signe, une chiffe est un vieux torchon, le mot s’emploie surtout dans l’expression « chiffe molle », il n’y a guère de plaisir à espérer d’une chiffe.

10 termes argotiques pour désigner le sexe masculin

6- La béquille du père Barnaba

Le père Barnaba, dont le nom vient autant de Barnabé que de Barrabas, était le héros d’une série de pantomimes grotesques, puis de chansons populaires. Ce fut l’un des nombreux surnoms grivois de Bonaparte.

7- Le poireau

Aujourd’hui encore, grâce au verlan Reaupoi, le poireau est à la fête. C’était aussi un terme désignant un vieillard sexuellement actif, la tête blanche et la queue verte.

8- La bougie

Il faudrait revoir cette scène incroyable du film Marie-Martine (1943) où ce dingue de Saturnin Fabre gronde régulièrement son neveu, Bertrand Blier: « Tiens ta bougie droite! »

9- Le cordon de Saint François

Les moines franciscains portaient autour de la taille une corde en guise de ceinture, pendante, certes mais un diamètre impressionnant.

10- Le laboureur de nature

Parmi les nombreux noms du sexe féminin; « la nature » était l’un des plus anodins… Jusqu’à ce quelqu’un se décide à le labourer.

 

Ces synonymes du sexe masculin peuvent paraître un peu désuets mais ils faut avouer que dès qu’on les utilisent dans une phrase cela fait tout de suite sourire l’audience. Chaque mot à une histoire et lorsqu’on la découvre, on comprend que nos aïeux n’étaient pas si coincés que ça!

Cet argot du pénis a évolué au fil du temps et des époques. Et on peut s’imaginer que de nouveaux synonymes vont venir enrichir ce vocabulaire phallique. Adieu, les « bite », « queue », « paf » ou « 3ème jambe » à l’avenir le pénis pourrait prendre les noms de « majeur », « fusée » ou « tige ». Qu’en pensez-vous? Vous avez des idées?

 

A votre disposition, Barney

Mon-blog-sextoy.fr, votre blog coquin sur le net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *