Poème érotique ou l’art de séduire

Littérature poème érotiqueAprès un article consacré à l’amour à plusieurs, je vous propose un article tout en légèreté. Jouant avec les mots et les expressions, aborder le thème de la sexualité est du sexe en général devient un exercice d’écriture fortement plaisant et enthousiasmant. Des hommes à l’imagination fertile nous ont offert de très beaux écrits. Lire un poème érotique à sa bien aimée est une véritable preuve d’amour.  Cerise sur le gâteau, il a l’étrange faculté de faire naître instantanément l’envie faire l’amour.

10 poèmes érotiques à mourir de rire

Ne trichez pas! Rangez votre poésie érotique, elle est inutile. Il ne s’agit pas ici de faire preuve d’érudition, mais bien plutôt d’exercer vos talents de comédien en déclamant d’une voix de gorge profonde un poème érotique à la gloire du « con » (sexe féminin)

1- Je n’ayme de vous que le con, Anonyme 1480

Je n’ayme de vous que le con

La bouche, les piez et les mains

Et environ trois neux de rain

Les plus proches du cruppion…

2- Blason du con, Claude Chappuys, 1536

Petit sentier qui droict maine à la bone

D’excellent bien, et souvrain plaisir,

Heureux sera cil duquel le désir

Contentera, qui prendre te pourra,

Et qui de toy plainement jouyra.

3- Stances, Pierre Motin, 1618

Ces petits cons, dont l’on faict feste,

Où le vit ne met que le teste,

N’assouvissent point mon désir:

J’aime les cons de belles marges,

Les grands cons qui sont gros et larges,

Où je m’enfonce à mon plaisir…

4- Autre, Anonyme, 1750

Il est un petit bouton

Plus beau que celuy de Flore

Vénus en a fait don

A la beauté de j’adore…

5- Encore sur le con, Anonyme,1750

Dans cette grotte obscure incessamment s’allume

Un feu plus violent que celui de Vulcain ;

Et c’est là qu’en secret, sur une molle enclume,

Les culs en bondissant, frappent le genre humain.

Livre poème érotique

6- Le Clitoris, Henri Cantel, 1869

Le printemps fait jaillir les effets hors des causes;

La lune irrite, ô mer! ton éternel tourment,

Et le désir en flamme ouvre amoureusement

Le clitoris en fleur que jalousent les roses.

7- La Manne, Guillaume Apollinaire, 1914

Con large comme un estuaire

Où meure mon amoureux reflux

Tu as la saveur poissonnière

L’odeur de la bite au cul

La fraîche odeur trouduculière…

8- Polissonnerie, Voltaire, 1730

Je cherche un petit bois touffu

Que vous portez Aminthe,

Qui couvre, s’il n’est pas tondu,

Un gentil labyrinthe.

 

9- Sur le cul d’une demoiselle, Robert Angot de l’Eperonnière, 1632

Mais sur tout je vous aime, ô beau cul tout divin,

Pour estre le plus proche et l’unique voisin,

De ce doux Paradis où l’amour se retire.

 

10- Incantation, Maurice Dekobra, 1928

Reste! Ne bouge pas! Je discerne à présent,

Le contour incarnat du calice indécent

Que mon regard voudrait butiner à distance…

Voilà comment on faisait la cour il y a bien longtemps. Essayez de séduire une femme avec ce type de poèmes aujourd’hui, je pense qu’au premier vers énoncé, une claque sera tirée! La lecture d’un poème érotique est avant tout pour se distraire. Pourquoi ne pas utiliser ces quelques vers pour agrémenter un scénario érotique au style baroque. Je pense qu’il y aura de quoi s’esclaffer!

A votre disposition, Barney

Mon-blog-sextoy.fr, votre blog coquin sur le net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *