Le point G, 10 manières de le flatter

le point GAprès un article présentant 10 idées coquines pour pimenter votre vie sexuelle, je vous propose un petit cours d’anatomie. Anatomie? Ah… Ça va être barbant! Mais non, pas du tout! Après avoir lu ces quelques lignes vous serez en mesure de trouver et de stimuler le point g à chaque rapport sexuel. C’est garanti! Ah, je perçois, une lueur dans vos yeux… un léger sourire pincé… un soulagement peut-être? Vous allez enfin connaître de puissants orgasmes!

10 façons de trouver le point g facilement

G comme Graal! La quête du point G passe avant tout par une parfaite connaissance de l’anatomie féminine… Auteur d’un ouvrage consacré au sujet, Ovidie délivre tous les conseils nécessaires à sa localisation et son bon usage…

1- Seule

« Commencez à rechercher votre point G seule. Glissez deux doigts à l’intérieur de votre vagin et explorez-le. Tournez vos doigts de manière à ce que la pulpe soit en direction de votre vessie. Vous allez remarquer une zone, qui se situe juste après votre os pubien qui n’a pas la même texture que le reste de votre vagin. La paroi en est rugueuse et bosselée. Appuyez légèrement dessus, comme si vous vouliez atteindre votre vessie. Si vous ressentez une sensation assez vite, presque douloureuse, comme un besoin incontrôlable d’aller uriner, c’est qu’il s’agit de votre point G. »

2- Le voir

« Procurez-vous en pharmacie un spéculum en plastique transparent. Allongez-vous et installez un miroir entre vos jambes. N’ouvrez pas le spéculum dans le sens classique d’un examen gynécologique, mais plutôt latéralement, de manière à ce que votre point G soit à l’air libre. A l’aide d’une lampe de poche et de votre miroir, observez l’intérieur de votre vagin: vous vous rendrez compte de la différence d’apparence et de relief de la zone sensible. »

3- Avec votre ami

« Faites participer votre partenaire à vos séances de découverte. Pour des questions de disposition des corps, c’est lui qui aura principalement la charge de stimuler votre point G. Alors autant lui apprendre tout de suite à le localiser avec la pulpe de ses doigts. Expliquez-lui ce que vous avez découvert, parlez-lui de la différence de texture, et surtout guidez-le! »

4- Pénétration avec ses doigts

« Prenez le temps de laisser votre partenaire vous stimuler longuement le clitoris avant de s’occuper de votre vagin. Ce n’est qu’après avoir été longuement préparée et lubrifiée que vous pouvez autoriser votre partenaire à vous pénétrer avec deux doigts. Guidez-le de manière à ce qu’il retrouve votre zone sensible. »

5- Des petites pressions

« …pour exciter votre point G et ne pas passer à côté, il faut exercer de petites pressions dessus. Ce n’est donc pas au fond de votre vagin que doit se terminer le mouvement, mais vers la paroi frontalière avec la vessie. Il va falloir courber légèrement les doigts et effectuer un mouvement en arc de cercle. « 

Trouver le point G, schéma, image

6- Le point G et le clitoris

« …continuez à stimuler le clitoris. Soit votre partenaire vous fait un cunnilingus pendant qu’il effectue ses petites pressions internes. Soit c’est à vous de vous le caresser en même temps. »

7- Positions idéales pour stimuler le point G

« Les positions à adopter sont celles où le pénis vient terminer son mouvement sur le point G, et non au fond du vagin comme lors d’un coït classique. Il faut que le vagin et le pénis ne s’emboîtent par parfaitement et qu’ils finissent « en biais ». En général, mieux vaut privilégier les pénétrations où vous êtes face à face, où le gland appuie vers votre vessie.

8- L’idéale, la cavalière penchée en arrière

« Vous êtes à califourchon sur votre partenaire. Une fois empalée, penchez-vous en arrière, mains posées derrière vous, de part et d’autre des jambes de votre partenaire. Basculez votre bassin vers l’avant de manière à ce que le gland ne cogne pas au fond de votre vagin, mais sur le point G. Poussez sur vos pieds pour procéder au mouvement de va-et-vient. Libérez une main pour vous caresser le clitoris. »

9- La missionnaire en équerre

« Allongez-vous sur le dos. Glissez un coussin sous vos fesses de manière à ce qu’elles soient légèrement relevées. Votre partenaire doit être sur ses genoux, droit, complètement redressé, et former un angle droit avec vous. De cette manière, son sexe doit appuyer sur le point G. Pliez vos jambes et rapprochez vos genoux jusqu’à ce qu’ils soient au niveau de vos épaules. Caressez-vous le clitoris. »

10- Avec un sextoy

« Il existe des sextoys qui vous pénètrent vaginalement et vibrent sur votre clitoris en même temps, de manière à vous procurer un double plaisir. Une partie longue et phallique fait une rotation à l’intérieur de votre vagin, ce qui exerce une pression sur le point G. Des petites billes tournent de manière à vous masser et vous faire prendre conscience de toute votre sensibilité interne. »

Si vous n’arrivez pas à vivre des orgasmes puissants avec ces 10 conseils je pense que nous pourrions plus rien y faire! Le point G, ou point du plaisir féminin a longtemps été sujet à conversation et études. Maintenant que nous savons le localiser, il faut le stimuler, cela va de soi! Avant chaque rapport sexuel, concentrez vous sur les préliminaires et notamment sur des caresses sur et autours du clitoris. Le désir monte. Ça y’est vous êtes sur la base de lancement vers un orgasme puissant.

A votre disposition, Barney

Mon-blog-sextoy.fr, votre blog coquin sur le net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *