Faire un bon cunnilingus, l’offrande acrobatique

faire un bon cunnilingus-conseilComment faire un bon cunnilingus? Beaucoup d’hommes se sont posés et se posent toujours la question. Dans ce scénario érotique, avec comme thème la gourmandise, vous allez découvrir une position du kamasutra à expérimenter pour vous aider dans votre entreprise. Le cunnilingus est essentiel pour une montée au septième ciel. Il est donc important de bien savoir le faire pour que votre partenaire vive un orgasme explosif!

Faire un bon cunnilingus, mode d’emploi

Jambes relevées, vous lui offrez votre sexe grand ouvert, comme la vasque d’une fontaine dont il viendrait laper l’eau fraîche, et d’ailleurs il vous déguste, et comme il est bien élevé et serviable, il vous soutient les fesses. Il ne veut pas que vous soyez trop fatiguée pour ce qui se passera ensuite.

L’offrande acrobatique… Voici une position favorisant l’abandon de Madame, car, malgré les apparences, elle se laisse totalement aller. Allongée sur le sol, elle se cambre. Prend appui sur ses épaules et sa nuque. Monsieur la soulève en lui maintenant fermement les fesses. Elle enserre le cou de son amant entre ses cuisses.

Monsieur va déguster le sexe de madame. Il va lui faire un bon cunnilingus. Le bréviaire des amours, désignait le cunnilingus sous le joli nom de descente au Lac d’amour. Il faut bien suivre toutes les étapes, même dans cette position acrobatique. Monsieur jouera tous les rôles.

Le picotement: « Allonger, appointir et durcir la langue travailleuse, en donner de petits coups secs et précipités autour du « petit bouton » pour l’allumer, le faire se gorger de sang, le faire raidir et sortir de sa tanière… » Puis, il jouera à la sangsue; « Prendre le clitoris entre ses lèvres, le happer en aspirant longuement, tout en titillant la pointe du bout de la langue avec une extrême vivacité. Les flancs de la belle palpitent, ses yeux se convulsent, ses lèvres laissent échapper de mourants gémissements. » L’orgasme pointe le bout de son nez. L’explosion est proche. Monsieur devient alors une sonde: « Enfoncer alors la langue le plus profondément possible dans le con entrebâillé, bien doucement, puis remonter au bouton, qu’on titille du bout de la langue en allant de plus en plus vite… La mignonne jouit. »

faire un bon cunnilingus

Gardons le meilleur pour la fin. Madame se pâme et se tortille mais il ne faut pas la laisser ainsi. Il faut lui assener le « coup de grâce ». Monsieur la tient fermement malgré ses bras fatigués et ses reins en compote. Voici à présent le Coup de balai, ce vocabulaire est un peu trivial mais assez précis: « On ramone alors, avec la langue largement épanouie, le con tout gluant de mouille de l’aimée, après quoi on la bécote tendrement sur les lèvres. La belle excitée est morte de plaisir… »

Monsieur a réussi son examen. Madame est toute tremblotante. Il la laisse s’alanguir doucement sur le sol. Pour elle, le plaisir sera parfait! Même si le sang lui monte un peu à la tête, mais c’est bien le but du jeu!

Voilà, maintenant vous savez faire un bon cunnilingus. Libre à vous de le faire dans la position que vous souhaitez. Le but restant bien sûr de pimenter votre vie sexuelle. Laissez libre cours à vos fantasmes ou votre folie pour passer un moment de pur plaisir. Sur ce,  je vous laisse vous amuser et je vous dis à la semaine prochaine pour une nouvelle position du kamasutra à tester durant un scénario érotique improbable!

A votre disposition, Barney

Mon-blog-sextoy.fr, votre blog coquin sur le net

  1 commentaire pour Faire un bon cunnilingus, l’offrande acrobatique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *