10 expressions québécoises parlant d’amour

10 expressions québécoises parlant de sexeAprès un article présentant 10 lieux insolites pour faire l’amour, je vous propose de vous évader et de partir en voyage de l’autre côté de l’atlantique à la rencontre de nos cousins québécois. Fiers de leur patrimoine culturel mais surtout de leur langue – le français – les québécois étonnent par leur accent mais aussi leurs expressions. Découvrez 10 expressions québécoises à mourir de rire.

10 expressions québécoises parlant d’amour

Parlez-vous québécois? Il ne suffit pas de prendre l’accent de Céline Dion pour y parvenir. Voici une liste d’expressions québécoises dont il vaut mieux connaître la signification avant de commettre une bévue lors de vos sorties sexy sur le Plateau Mont-Royal.

1- Les foufounes

Attention, faux, ami, il ne s’agit pas du sexe féminin, mais des fesses. Un café montréalais se  nomme d’ailleurs Foufounes électriques.

2- Une agace-pissette

C’est le joli nom donné aux allumeuses – « agace-pissette », ou « agace » tout court.

3- Faire patate

Ne pas réussir à faire atteindre l’extase à sa partenaire. Les Québécoises étant les femmes les plus sexuellement libérées du monde, c’est grave.

4- Se faire emplir

« Se faire baiser », au sens de se faire avoir.

5- Bitch

A la différence des américains pour qui c’est une pute, les Québécois grands amateurs d’anglicismes francisés, emploient plutôt bitch au sens de femme sexy, très portée sur le sexe.

Expression québécoise trace de brake

6- Cheum

Mon fiancé, mon petit ou mon mari. LE mot signifiant initialement « un mec ». Le féminin de cheum est blonde. Mais votre blonde peut être brune. Cheum, l’une des expressions québécoises les plus connues par les français.

7- Fifi ou Fif

Homosexuel masculin. L’expression « criss de fif! » est l’équivalent en aussi grossier du « espèce de pédé! » en français de France.

8- Plotte à tire

Équivalent de « garage à bites » pour désigner une femme très active sexuellement. La plotte est l’un des noms du sexe féminin, et la tire désigne les pneus des voitures des nombreuses personnes qui le visitent… La « plotte à char » désigne surtout les filles prêtes à coucher avec le premier propriétaire de belle voiture venu – un char, en québécois, qui passe…

9- Les gosses

Les testicules. Un français qui parle de ses gosses au Québec, surtout pour affirmer qu’il est venu sans eux, est assuré de faire rire.

10- Une guidoune

Les guidounes sont des prostituées… A ne pas confondre avec la « pitoune » qui serait plutôt une sorte de bimbo, pas futée mais sympa.

Vous venez de découvrir 10 expressions québécoises hilarantes en rapport avec le sexe. Il y en a d’autre, je vous rassure comme « affuteuse de chibroque » (femme portée sur le sexe) ou « plonger dans la saucière » signifiant avoir un orgasme. Pour bien faire, il faudrait aller passer quelque temps au Canada pour y découvrir la beauté des paysages mais aussi la beauté des femmes. Vous en reviendrez surement changés et le vocabulaire chamboulé. 😉

A votre disposition, Barney

Mon-blog-sextoy.fr, votre blog coquin sur le net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *